Visite d'une manufacture Vietnamienne - 2eme Partie: La naissance des carreaux-ciments

(Suite)


Nous rejoignons ensuite la salle de fabrication. Dans ce hangar, plus de 25 ouvriers travaillent à la confection des carreaux. Les postes de travail sont aménagés pour disposer de l’ensemble des matériaux et outils à portée de main. Certaines presses hydrauliques semblent avoir traversé les âges. L’une d’entre elles a parcouru 10 000 kilomètres et provient du serrurier Greffe-Lachave à Vivier en Ardèche.


Chaque compagnon produit environ 80 carreaux par jour. À l’aide de biberons, les ouvriers remplissent les cloisons avec une agilité et une rapidité déconcertante. Hors de question d’oublier une alvéole, avant le passage à la presse. Certains ouvriers remplissent des moules avec plus de 25 alvéoles et 5 couleurs différentes, autant avoir de la méthode et de la rigueur.


Les ventilateurs tournent à plein régime. Le déplacement des moules de 15 kilos reste l’opération la plus éreintante pour les équipes. Les gestes bien que répétés sont précis. La concentration est de mise pour garantir une production de qualité.


Avec une grande délicatesse, les ouvriers démoulent les carreaux de leurs moules. Portant le carreau délicatement d’une main, ils l’inspectent minutieusement la pièce, en la tournant vers la lumière.


Après le séchage, un deuxième tri sera effectué afin d’écarter les carreaux présentant des défauts (éclats, fissures). Les carreaux sont ensuite ébavurés puis lavés de toute poussière. Avant d’être mis en boite, ils sont rangés par deux. Un papier est interposé entre les deux faces pour eviter que les carreaux ne se rayent durant le transport.


La visite terminée, le patron des lieux me présente sa gamme et ses prix. Situées non loin du port de Ho Ching Ming, ses deux usines exportent plus de 50 000 m2 par ans aux quatre coins du monde, par conteneur entier.


Bien que produisant des motifs catalogues en grands volumes, destinés à la distribution, il collabore aussi avec des designers; pour confectionner de nouveaux moules originaux pour des clients prestigieux aux États unis et en Europe.


Perdu au milieu d’une zone industrielle vietnamienne, c’est ici, qu’ un pan entier d’un savoir-faire malheureusement disparu de France, renaquit de ses cendres il y a de ça dix ans, à partir des moules et de l’outillage d’une industrie coloniale.

Avec fierté et passion, des générations d’ouvriers vietnamiens ont perduré cette tradition et cette expertise du carreau-ciment, aujourd’hui réputée pour être l’une des plus qualitatives du monde.




La carte interactive
Revoir les vidéos
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Articles récents
Catégories
Mots clés
Pas encore de mots-clés.
Archives

Distance parcourue

35132

© 2014 by Vincent

 

  • Facebook Basic Black

Nous ecrire

Remerciements: 

Nous contacter:

Suivez l'aventure :

Brochure de présentation:

Dossier Presse: