La collection de microcar du Jesada Museum de Bangkok

Depuis la fin des années 90, un collectionneur thaïlandais, Mr Jesada, s'est passionné pour les microcars; comprenez les petites voitures économiques fabriquées après guerre. BMW Isetta, Heinkel, Messerschmitt KR200, Vespa 400, sa collection s'est enrichi année après année pour atteindre plus de 500 véhicules. Le long des allées de ce hangar de la banlieue de Bangkok, des véhicules emblématiques ( DS 23 Pallas, Doloréane) côtoient tout genre de véhicules loufoques à 2, 3 et 4 roues. La collection du Jesada Technik Museum est l'une des plus grandes collections de véhicules à trois roues au monde. Aucun triporteur ne semble manquer à l'appel.

Naturellement un APE PENTARO, triporteur PIAGGIO à remorque des années 60, fait partie de la collection. Comme pour la plupart des véhicules présentés, le propriétaire a pris le soin d’importer ce véhicule, qui n’était pas distribué sur le marché asiatique.

Parmi les véhicules à trois roues emblématiques, plusieurs lambretta et reliant sont présents. Dans un tout autre style, les tricycles "sportifs" Bud Bong dénotent à côté de certaines antiquités.

Autre curiosité historique, le tout premier triporteur indien Bajaj très proche de l'APE de Piaggio est présenté. Ce premier modèle, quasi identique à son cousin européen évoluera pour donner le célèbre tuktuk rickshaw.

Après avoir contacté le responsable du musée et lui avoir présenté mon projet, j’ai pu disposer fièrement Betty (le triporteur) parmi ses cousins à trois roues.

Une photo de famille à côté de l’ APE PENTARO s’imposait. Rien ne prédisposait ces deux triporteurs PIAGGIO à se retrouver à l’autre bout du monde, loin de leurs chaînes d’assemblages de Pondetera en Toscane. Deux destins très différents réunis un instant. L’un figé faisant la fierté d’un musée et l’autre intrépide parcourant les pistes sud-asiatiques. Enorgueillie de ce défilé parmi les coqueluches du musée, Betty a repris la route de plus belle, à 65 km/h vrombissant sur la voie rapide, pour rejoindre le centre-ville.

Aujourd’hui, l’espace d’un instant, je suis redevenu un enfant dans un grand magasin de jouet. Ces bolides farfelus, ont tous une histoire à raconter, celle d’ingénieur qui explorèrent des nouveaux usages motorisés économiques, l’opposé des lourdes berlines américaines. Comme sur beaucoup de véhicules de cette époque, les détails de ces carrosserie et de ces fonderies sont exquis. Loin d’être des simples machines, ces véhicules témoignent d’un style, d’une époque. De la poésie d’aluminium et d’acier.

Quel plaisir, de partager les coups de cœur de ce passionné, qui gratuitement, fait découvrir ses merveilles aux Thaïlandais.

http://www.jesadatechnikmuseum.com/en/index.php

Photos de famille:

Photos de la collection:


La carte interactive
Revoir les vidéos
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Articles récents
Catégories
Mots clés
Pas encore de mots-clés.
Archives