Les ornemanistes de ciment

Aussitôt arrivé sur le camping jouxtant le Wat Sang Tham Wang Kao Kaew, je m’ empresse de déplier la tente de toit du triporteur, pour rejoindre le chantier situé à 50 mètres de mon emplacement. Arrivé au pied de cette Tupa de 77 mètres de hauteur, je suis accueilli par l’architecte du projet et plusieurs moines, qui me proposent une visite d’introduction au site.

S’ouvrant comme un lotus, ce temple est entierement réalisé en béton. Après avoir monté la coquille du bâtiment, les ouvriers travaillent à l’habillage des extérieurs par la pose de modénatures et décors en ciment préfabriqués.

Entre autre, sur la circonférence des terrasses, les balcons sont habillés de deux rangées de pétales de lotus creux, d’une envergure d’un mètre cinquante chacun, posés en quinconce. Saisissant !

D’imposantes ailes accueillent le visiteur, de part et d’autre de l’entrée monumentale. L’envergure de ces élements est incroyable. Connaissant le poids du matériau, la mise en œuvre est prodigieuse. Après le montage, une maçonne travaille au rebouchage des points d’accroches des élements.

Pour reproduire ces formes naturelles, ici pas de pierre ou de bois, mais uniquement des élements en ciment préfabriqués. Les pièces sont modelées dans d’imposants moules en fibre, puis assemblées par paires, avec une structure en trellis assurant le maintien de l’ensemble. (voir photos archives du site)

Travaillant sur un muret, deux ouvriers asssemblent une colonne, composée de deux demi-cylindres moulurés creux. Servant de coffrage perdu, ces coquilles seront par la suite remplies de béton. La pose de ces pièces est méticuleuse, pour respecter l’aplomb, mais surtout le diamêtre du fût de la colonne.

Sur les terrasses, plusieurs colonnes pleines sont en cours d’assemblages, un mécano géant ! L’architecte m’invite à retrouver le chef de projet, à l’atelier de préfabrication situé à 200 mètre de là.

À l’ombre des tonnelles, plusieurs ateliers préparent les futurs ornements.

D’abord un groupe assemble les maillages métalliques qui formeront le squelette des élements en ciment.

Non loin de là, deux jeunes hommes, préparent les moules, dans lesquels seront coulés des pieds de colonnes. Ils modèlent les futurs moules par la révoluton d’un racloire au profil voulu. Plusieurs passes sont nécéssaires pour obtenir un rendu lisse et régulier.

Une technique similaire est utilisée pour mettre en forme les objets en revolution de petit diamètre. Les balustres sont ainsi modelées sur un axe. À l’inverse d’un tour à bois, où est enlevée de la matière, ici le ciment est raporté jusqu'à épouser le profil recherché, malin !

L’ensemble des colonnes, sera ensuite orné de petits décors platre. Dans l’atelier de platrerie, les compagnons travaillent à la mise au point des moules des petits blasons. Fièrement, une platrière, me présente une serie de pièces en cours de séchage sous une bache. Une véritable petite usine.

Certains reprocheront le coté pastiche de ces ornements. Le fait de reproduire des élements traditionnelement taillés dans la masse, à l’aide de moules, pourrait s’apparenter à la production de décors.

Mais à la vue du nombre d’ornements que compte ce monument, cette maitrise du ciment se revèle être astucieuse et économique pour relever cet ambitieux défi. Elle permet d’exprimer à moindre coup les formes naturelles les plus fantasques, aux dimensions les plus imposantes.

Au style architectural pour le moins surpenant, ce projet combine une maitrise de la polyvalence du béton/ciment (conception 3D, note de calcul), appliqué à une architecture traditionnelle.

Maitrisant toutes les possibilités du ciment, les compagnons travaillent ce materiau normalement cantonné à une utilisation structurelle et fonctionnelle. A l’aide d’outils astucieux, et d’une maitrise parfaite de l’ouvrabilité de ce matériau ils modèlent des series ornements ; pour exprimer toute la symbolique boudhiste dans des formes naturelles les plus incroyables.

#ornemaniste #ciment #béton

La carte interactive
Revoir les vidéos
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Articles récents
Catégories
Mots clés
Pas encore de mots-clés.
Archives