Les tisseurs de treillis de béton armé

Sous une chaleur écrasante, une équipe de maçon prépare le squelette métallique de la dalle en béton qui sera prochainement coulée. De la haute couture.

La réalisation d’un élément structurel en béton armé requiert un ferraillage pour la reprise des efforts de flexion et de traction. Ce maillage d’acier n’a rien d’anodin et satisfait une mise en oeuvre stricte, pour une bonne résistance et une bonne durabilité de la structure.

À partir des plans fournis par les moines du chantier, les compagnons mettent en oeuvre ce réseau de fer, en veillant à respecter les entraxes, et la bonne distance des fers avec les coffrages. Un acier trop près de la surface risquerait de faire éclater la fine couche de béton. Une fois à l’air libre, le fer s’oxyderait, ce qui gangrènerait l’ensemble du squelette. Avant d’être noyées dans le béton, les opérations de ferraillages sont donc attentivement contrôlées, et ce, à plusieurs reprises.

Aujourd’hui, le squelette se compose de plusieurs lits de treillis, desquels partent les ferraillages des voiles et poteaux. Equipés de leur pince, d’un habile coup de poignet les compagnons ligaturent les treillis entre eux.

Sur un établi à proximité, un compagnon cintre les fer d’ancrages à 90°. Le pliage s’effectue à la barre. L’exercice est énergique, mais efficasse.

Derrière cette foret d’acier, les visages sont concentrés. Slalomant entre ces roseaux de métal, leur seau d’attaches à la main, les ferrailleurs progressent, se répartissant le tissage de cette imposante nappe. Tout ce travail de fourmis sera noyé dans le béton. Comme dans beaucoup de métiers de la construction, la qualité du travail ne sera visible que dans le temps. Toute une philosophie, que certains ont, d’autres pas…

On pourrait la penser simpliste, mais la réalisation d’une structure béton armé est exigeante. Entre la composition des bétons, les plans de ferraillages, les choix de revêtements, ces ouvrages nécessitent des études et une réalisation sérieuse. Ce siècle de constructions bétonnées nous donne un bon aperçu des vieillissements des bétons des différentes périodes et des conséquences de certaines économies de bouts de chandelles. Edifiant!

Anecdote béton armé: Dans le récent tremblement de terre taïwanais, les autorités ont retrouvé dans les murs des bâtiments effondrés divers déchets tels que des bidons d’huile. Noyés dans le béton, ceux-ci n’étaient pas visibles… La conséquence a été désastreuse.

Article dédicacé à mon frère, médecin et rebouteux des pathologies des bétons. Une expertise indispensable dans le traitement et la restauration des monuments en béton armé.

#béton #maçonnerie

La carte interactive
Revoir les vidéos
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Articles récents