A la découverte du chantier du Wat Sang Tham Wang Kao Kaew - Introduction

La construction du temple de Wat Sang Tham Wang Kao Kaew, est actuellement la plus grande réalisation d’un édifice religieux en Thailande.

Ce monument traditionnel bouddhiste appelé “Stūpa” sera érigé en commémoration du très respecté moine bouddhiste Thailandais Ajahn Maha Bua, disparu en 2011. Il accueillera les pèlerins de toute la thailande, pour devenir un des haut lieux de culte bouddhiste du pays. En plus d’entreposer plusieurs des reliques, ce monastère accueillera un centre d’étude et d’apprentissage, pour la transmission de l’enseignement de Ajahn Maha Bua.

L’architecture de cet édifice est hautement symbolique, avec de nombreuses références au culte bouddhiste dans la composition architecturale. Bien que reprenant la forme traditionnelle d’un dôme (bol d’aumône inversé) surmonté d’une tour, cette Stūpa se distingue par son style aux aspirations classiques, et de nombreuses références au lotus dans son ornementation.

Lors de mon passage, les travaux commencés en octobre 2011 entamaient la fin du gros œuvre, avec la pose d’ornements ciments et le démarrage de la réalisation des décors bois intérieurs. Le suivi de ce chantier est très bien documenté (en thai) via le site http://www.watsangthamwangkaokaew.com/main/ avec de nombreuses photos de la réalisation de l’habillage des bulbes en feuilles d’inox: http://www.watsangthamwangkaokaew.com/main/chedi_model_img et de la réalisation du dôme en béton: http://www.watsangthamwangkaokaew.com/main/chedi_construct_img/.

Je vous propose de partir à la découverte de ce chantier de 80 personnes, à travers plusieurs métiers.

Tout d’abord, nous découvrirons les incroyables réalisations de décors en ciment. Nous visiterons l’atelier de préfabrication qui astucieusement produit l’ensemble des éléments de ciment qui viennent orner les façades du temple.

Ensuite nous rencontrerons les menuisiers à l’œuvre pour l’habillage des intérieurs, avec parmi eux plusieurs sculpteurs à l’œuvre pour réaliser les décors intérieurs.

Enfin, nous terminerons la visite par le portrait des tricoteurs de ferraillages des voiles bétons des sous-bassements.

Ci-après une petite mise en bouche avec une selection des photos des précédents travaux, en ligne sur le site internet du projet.

#chantier

La carte interactive
Revoir les vidéos
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Articles récents