Les mosaïstes joailliers de Wat Arun

Touche finale des travaux de restitution des décors de pieds de facades du hall d’ordination de Wat Arun, la pose des gomettes et mosaïques mirroirs est un travail qui impressionne par sa précision et son ampleur.

Après le passage des doreurs, deux équipes de deux personnes s’affairent à la pose des milliers de petits mirroirs qui donneront leurs brillances aux décors du temple. Leur travail consiste d’abord en la découpe et la mise en forme au ciseau de ces milliers de gomettes de moins de 1 centimètre carré. Ensuite, dans une concentration absolue, ces mosaïstes procèdent à la pose, élement par élement. Le support étant recouvert de feuilles d’or, ces derniers ne peuvent se permettre d’imprécisions. Ils procèdent dans un premier temps à l’application de la colle sur chaque point. Le dosage doit être précis pour le pas avoir d’excédent de colle et de bavure lors de la pose. Le plaquage s’effectue ensuite à la pince ou du bout des doigts. L’application de chaque mirroir doit respecter une planité, un alignement et une orientation, pour un rendu homogène et harmonique. Un travail d’orfèvre pour chacune des milliers de pièces qui seront posées!

Bien que le matériau employé m’ait surpris au premier abord, le travail de fourmi de ces équipes m’a donné le vertige à la vue de l’ étendue des décors à couvrir. A l’ écart des touristes, ces joailliers déroulent leurs arts, avec une minutie et une justesse imperturbable.

#ornemaniste #moisaiste

La carte interactive
Revoir les vidéos
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Articles récents
Catégories
Mots clés
Pas encore de mots-clés.
Archives