[TUTO] Dédouaner soi-même son véhicule au port de Bangkok


N’ayant trouvé d’article sur le web relatant les formalités de douane d’importation temporaire, je vais vous témoigner l'expérience, du dédouanement de mon triporteur au port de Bangkok. Le recit sera très factuel, pas très fun, mais simple.

Lors des demandes de quotations pour l’envoi de mon véhicules à Bangkok, les transitaires s’alarmaient sur les formalités douanières à l’import. En effet, dans le cadre d’un envoi en groupage (LCL) ou d’un envoi dans un container vide (FCL), les formalités doivent être réalisées immédiatement, sous peine de payer des sommes exorbitantes de parking au port. Ainsi, ces entreprises proposent les services de leurs courtiers en douane, ou ils noient carrement le dédouanement dans leur devis. Ils découragent leurs clients d’effectuer les démarches eux même, invoquant le fait qu’il faille être “importateur officiel”, statut que l’on penserait reservé aux seuls Thailandais.

Dans mon cas, les différents devis de dédouanement établissaient un montant de taxes de 60% de la valeur de mon véhicule + Tva de 7%, non remboursable à l’export !

J’ avais lu certains témoignages de motards qui évoquaient des sommes moindres, de l’ordre de 80 euros. (contre 750 euro dans mon cas… Oui d’accord... J’avais légerement sous-éstimé la valeur de mon triporteur dans mon commercial invoice)

J’ai donc décidé de prendre le taurreau par les cornes, et de procéder au dédouanement moi même. (qui m’a couté au total 25 euros)

Le site des douanes de Thailande est très claire:

http://www.customs.go.th/wps/wcm/connect/custen/individuals/importing+personal+vehicle/importingpersonalvehicle

0 – Récuperez le Délivery Order (D/O) chez votre transitaire (ou le bill of ladding B/L) – dans mon cas la CMA-CGM

Ce document est disponible chez votre transporteur, à l’arrivée du container. Il vous permet de démarrer les démarches de dédouanement et de reprendre possession de votre véhicule à l’entrepot.

1 – S’enregistrer en tant qu’importateur (au siege des douanes de thailande):

Rendez-vous au comptoir du RDC de ce bâtiment (voir carte ci-après). L’opérateur controlera votre passeport, et renseignera vos coordonnées dans sa base de données.

Sont necessaires:

  • Passeport (visa on arrival dans mon cas)

  • Adresse + téléphone

Contre 30 baht de timbres fiscaux, il vous remettra un petit coupon et vous invitera à rejoindre ses collègues des importations. Ca y est vous êtes importateur. Félicitation.

2 – Déclarer l’importation temporaire du véhicule

Traversez la cité administrative, et rendez-vous au bâtiment 8, 3 ème étage pour déclarer votre importation. (petit bureau vitré au fond à droite du plateau).

Sont nécéssaires:

  • Carte grise

  • Permis international

  • Passeport

  • D/O – Délivery Order

NOTA: le carnet de passage en douane n’est d’aucune utilité en Thailande.

Attention il n’est pas possible d’importer son véhicule pour une durée supérieure à la durée de son Visa, donc si vous souhaitez faire un voyage de plus d’un mois en Thaïlande, faites votre visa avant de partir. Dans mon cas, mon itinéraire me sors rapidement de Thaïlande, donc j’ai annoncé la date de sortie le jour de la fin de mon Visa on arrival)

Il vous sera remis “SIMPLIFIED CUSTOM DECLARATION FORM”. Dans mon cas je n’ai rien payé pour l’avoir, peut être une exonération de taxe pour les tuktuk!

3 – Aller retirer votre véhicule au port à l’entrepot de dégroupage de votre transitaire au port

Sur la présentation de vos deux documents (D/O et SIMPLIFIED CUSTOM …..), les douanes de l’entrepot de groupage, non compétentes pour l’importation de véhicule vous redirigeront vers leurs collègues spécialisés.

4 - Procéder au dédouanement et à l’inspection auprès des services des véhicules

Conduiser votre véhicule jusqu’au batiment du service des véhicules.

A partir de là, les agents vont inspecter votre véhicule et vérifier les numéros de série.

5 – Payer les frais de port

On vous accompagnera hors du port, au siege du port autonome, pour payer les frais de parking. ( 860 Baht dans mon cas)

Une fois le véhicule inspecté et les frais payés, les agents tamponneront ce précieux cézamme qui vous permet de circuler en thailande, le “ SIMPLIFIED CUSTOM DECLARATION FORM for temporary importation”. Surtout ne perdez pas ce document, il est necessaire pour exporter votre véhicule, au passage de frontière, ou au port. (mon interlocuteur a beaucoup insisté là dessus)

Je vous conseille de suivre cette procédure, et d’effectuer la déclaration au bureau central des douanes et non au port. Les agents du bureau central sont très aimables et apparement moins enquiquineurs que leurs collègues du port.

Un petit google map pour pas se perdre:

Mon précieux:


La carte interactive
Revoir les vidéos
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Articles récents
Catégories
Mots clés
Pas encore de mots-clés.
Archives

Distance parcourue

35132

© 2014 by Vincent

 

  • Facebook Basic Black

Nous ecrire

Remerciements: 

Nous contacter:

Suivez l'aventure :

Brochure de présentation:

Dossier Presse: