Les mosaïstes du temple Wat Suthat

Fraichement arrivé en terre thailandaise, j’ai choisi de poser mes valises dans le quartier de Banglampu, centre historique de la ville. Ce quartier, offre un panorama de cannots et de ruelles où la vie thailandaise bat son plein. Au détour des carrefours, grouillants au son des tuktuk, se cotoies des bâtiments de toutes les époques, et de tous les styles. A mon grand bonheur, le developpement urbain a preservé ces faubourgs, où il fait bon flanner et remonter le temps à chaque bâtiment.

Aussi, ce quartier regroupe les plus beaux temples de Thaïlande, attraction principale de la ville.

Lors de ma première sortie, je fut agréablement surpris des travaux en cours sur plusieurs temples. Ces rénovations normalement peu rejouissantes pour un touriste, étaient pour moi une vrai invitation à la découverte des savoir-faire locaux. Curieux et enthousiaste, je me suis laissé visiter le chantier du temple Wat Suthat.

À la différence de HongKong, les chantiers Thailandais sont rarement gardés, et les rencontres avec les compagnons se font très facilement. Des panneaux “chantier interdit au public” jonchent les clotures, mais ma présence dans l’enceinte du chantier ne semble pas choquer les ouvriers et les contremaitres. Au contraire, les compagnons, peu habitués à être photographiés, se font un plaisir de me presenter leur travail.

Dans ce premier article, je vous propose de rencontrer les mosaistes de ce chantier. Lors passage, celles-ci oeuvraient à la dépose des anciens carreaux des modénatures des portes du temple. Ce travail de curage minutieux demande une dextérité dans le maniement du poinçon, afin de decoller les carreaux, sans deteriorer les reliefs.

#mosaiste #ornemaniste

La carte interactive
Revoir les vidéos
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Articles récents